“…les entreprises centrées sur les images par satellites réfléchissent aussi à comment intégrer des données images issues de drones à leurs logiciels : cette semaine, Cropio a révélé qu’il est la première plateforme ERP à faire ça.

Cette entreprise, basée à Chypre, permet maintenant aux utilisateurs de télécharger des images de leur drone dans leur plateforme logicielle pour obtenir plus d’information détaillées sur des zones précises de leurs terres, avec une résolution qu’on ne peut obtenir avec des images par satellite. Cela leur permet aussi d’utiliser les images des drones quand les nuages ont un impact sur l’efficacité de l’imagerie par satellite.

« Nous savons qu’un grand nombre de nos clients utilise des drones pour obtenir des images plus détaillées, » nous dit Anna Moren, Chef de produit chez Cropio. « C’est pour ça que nous avons fait en sorte qu’ils puissent télécharger ces images directement dans le système. Je sais grâce à nos recherches que nous sommes les seuls à faire ça.»

La plateforme Cropio analyse les images de la même façon que les images satellites, pour surveiller l’état d’un champ, créer des cartes de fertilisation, prévoir les récoltes, et évaluer la santé des cultures en utilisant l’index NDVI (Indice de végétation par différence normalisée).

Cropio a des clients dans quinze pays différents et sur plus de 2 millions d’hectares de terre … »